Les vins

Les « Haut-Poitou » se caractérisent avant tout par une sensation de fraîcheur et de légèreté, quelle que soit la couleur, blanc, rouge ou rosé.

Les vins blancs

Issus du Sauvignon blanc ou de sa variante le Sauvignon gris, ce sont des vins d’une grande puissance aromatique. De couleur jaune pâle aux reflets verts, leurs arômes éclatent dans des notes d’agrumes, pamplemousse, fruits exotiques, genêt, mêlés de rose, violette, bourgeon de cassis et parfois de girofle.
Secs sans être vifs, gras sans être moelleux, ils sont parfaits à l’apéritif avec quelques crevettes de La Cotinière mais sauront aussi accompagner huîtres et fruits de mer, moules marinières, sandres au beurre blanc comme sardines grillées, et, pour surprendre, le chabichou du Poitou et autres fromages de chèvre frais.

Les vins rouges

Les vins rouges sont élégants, avec une robe qui tend vers le rubis. Ils révèlent fréquemment des arômes de petits fruits rouges, framboise, griotte, voire de fruits noirs, mûre, cassis, ainsi que des notes épicées et fraîches. Ils sont composés d’au moins 60% de cabernet franc qui apporte sa structure plus ou moins tannique, complété ou non de gamay ou de pinot noir.
Elaborés pour être consommés jeunes, ils peuvent toutefois vieillir quelques années en évoluant vers des notes de violette, de pruneau et de réglisse.
A servir sur les plats traditionnels du Poitou : matelote d’anguilles, lumas en sauce, chevreau à l’ail vert, gigot d’agneau aux mogettes, grillades ou rôtis de Parthenaise, oie du Poitou farcie, mais aussi fromages de chèvre affinés, brie, saint-nectaire, comté…

Les vins rosés

Nés obligatoirement d’un assemblage de pinot noir, de gamay et de cabernet franc dont ils tirent une couleur plutôt soutenue, les rosés sont légers, aux arômes bien présents de fruits mûrs, fraise, framboise et d’épices poivrées, avec une pointe de fraîcheur qui en font des vins élégants et friands.
Souples et gouleyants, ils s’adaptent très bien à la cuisine moderne et exotique, aux salades variées ou aux grillades.
Ils sont indissociables de la charcuterie locale : boudin noir, andouillette, rillons, sans oublier le farci poitevin. On les sert aussi à l’apéritif ou en en-cas, avec du broyé du Poitou ou du tourteau fromager.